Museo de la Memoria y de la Tolerancia, le musée (malheureusement) au cœur de l’actualité

Pour l’un de mes devoirs, je suis allée au museo de la Memoria y de la Tolerancia (musée de la Mémoire et de la Tolérance). Sur le moment, j’y allais seulement avec la volonté de faire mon devoir. Sauf que je suis sortie plus pensante que jamais.

Le musée se divise en deux parties :

  • La partie « Memoria » traite de la seconde guerre mondiale et plus particulièrement du régime nazi et de l’Holocauste.
    Cela n’a fait que renforcer mon idée que l’être humain est facilement manipulable et est capable d’atrocité indéfinissable. Heureusement que parmi toutes ces pommes pourris jusqu’au trognon, il y avait des gens qui se battait pour la liberté, la justice et l’égalité.
  • C’est en fait la partie « Tolerancia » qui m’a le plus marqué.
    Nous sommes actuellement entourés de stéréotype (publicité, télévision, cinéma) qui ne fait que renforcer notre manque de discernement et peu provoquer, voir renforcer, des préjudices qui nous bloque sur un certain de manque de tolérance vis-à-vis des autres.
    Je ne dis pas que certaines pubs par exemple ne sont pas drôle, mais malheureusement, inconsciemment ou non, nous avons tendance à les prendre au sérieux. A notre insu, ou pas, nous assimilons ces images comme des choses vraie.

En sortant du musée, j’ai surtout pensé au conséquence de l’attentat contre Charlie Hebdo. Depuis c’est événement, on note un nombre indéfinissable d’agression envers des personnes religieuses, notamment des musulmans. (Poitiers : trois lycéens exclus pour harcèlement antisémite d’un camarade États-Unis : les réseaux sociaux s’enflamment après le meurtre de trois jeunes musulmans)

Il est certain que tout n’est pas tolérable, comme les viols, maltraitance, génocide etc. mais quand il s’agit d’idéologie , il n’est aucune acceptable d’être agresser aussi bien verbalement que physiquement.

Par exemple pour Charie Hebdo, on leur critiquait de s’en prendre à des figures religieuse. Certes, sauf qu’en France la satyrisme est quelque chose de très répandu et personne n’obligeait à lire ce journal.
Imaginons, ton voisin ne comprends pas qu’il puisse exister d’autre religion que le christianisme et toi tu n’est aucunement d’accord avec ses propos, est-ce pour autant que tu vas aller poser une bombe sous son lit ? Tout comme il n’est aucunement légitime de rejeter quelqu’un simplement parce que tu le trouves moches ou parce qu’il a une couleur de peau différente.
Il me semble nécessaire de faire appel à son bon sens que quand il s’agit d’idéologie aussi bien religieuse que politique etc. il n’est juste pas possible de l’imposer à la population par la violence.
Là ou je veux en venir est que la tolérance en soi ne demande pas de tout accepter, mais celle-ci suggère bel et bien la liberté d’expression et la liberté de penser (dans la limite du moralement acceptable) sans avoir peur de préjudices.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s