Muppie ou la femme idéale 2.0 du XXI siècle

Depuis quelques temps, on voit apparaître un terme qui fait penser aux Muppets, muppie. C’est la contraction de « Millenial » et « Yuppie » inventé par Michelle Miller.

7a51f-giphy

Ce mot renvoie principalement aux femmes qui ont entre 22 et 35 ans, nées sous l’aire digitale et capable de faire mille choses à la fois.

Pour être plus exacte, ce sont des femmes hyper-connectées (Addictes aux réseaux sociaux, achats en ligne etc.) qui ont pour but de réussir professionnellement (pour satisfaire un besoin personnel et non motivées par une bonne paye), indépendantes, droguées au sport et ingurgite des repas à base de légumes et de fruits bio.

« Elle a entre 22 et 35 ans, a fait des études supérieures, se félicite d’une vie sociale épanouie, passe quotidiennement une heure sur les réseaux sociaux, trente minutes sur les e-shops, quarante minutes à penser au menu de son déjeuner, quarante autres à changer d’emploi » Michelle Miller

Sur le papier, ça fait bien, ça donne envie. Les muppies, c’est des femmes qui veulent être bien dans leur peau et dans leur tête, sans l’aide de personne. Je vais être claire, ça va plaire à la plus part des féministes.

Sauf que je suis pas d’accord. Encore une fois, il a fallut catégoriser un certain de type de femme et je sens que, malheureusement, elles vont devenir LA définition de LA femme qu’il faut être aujourd’hui. Elles seront THE EXEMPLE à suivre.

 

Tu n’as pas d’ambition professionnel et tu préfères manger des pizzas plutôt que des poireaux ?
C’est clair, t’es pas une vraie femme active. 
 

On finira par stigmatiser ces femmes qui préfèrent fonder une famille et s’en occuper à 25-30 ans, en leur criant qu’elles ont rien compris à la vie, et que c’est à cause d’elle qu’existe encore le machisme et le sexisme.

J’espère me tromper, que ce nouvel idéal féminin ne prendra pas le dessus, et que les femmes qui n’ont pas les même rêves que « les normales », ne ce sentirons pas exclues et incomprises (référence à l’article de Madmoizelle « Je suis femme au foyer à 24 ans et je suis loin de la « ménagère désespérée ».)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s