Le Roi d’Ys à l’opéra de Saint-Etienne

Pendant que certains regardaient PSG/ASSE, d’autres étaient à l’opéra de Saint-Etienne pour assister à la générale du Roi d’Ys.

Et c’était époustouflant.

Vraiment.

Ca semblait tellement surréaliste par les décors, les costumes et la musique, que j’avais l’impression que tout ça sortait d’un Disney.

Le Roi d’Ys fait partie de l’opéra comique sauf que le spectacle n’a rien de comique.

Prenant ses racines dans une légende bretonne,  le chef-d’œuvre d’Edouard Lalo conte l’histoire du roi d’Ys qui, après avoir perdu une guerre, décide de marier sa fille Margared à Karnac son rivale. Sauf que Margared va finalement refusé, car son cœur bat pour Mylio qui est de retour après un périple en mer. Malheureusement pour elle Mylio et Rozen, sœur de Margared, sont fou amoureux l’un l’autre, ce qui va la mettre dans une rage folle et décidera de se venger.

Le Roi d'Ys_JacquesCroisier
Le Roi d’Ys ©Jacques Croisier

Ce qui rend cette représentation encore plus majestueuse c’est de savoir que le décor et les costumes ont été fait à la main au sein même de l’opéra de Saint-Etienne mais également de voir le chef d’orchestre vivre avec autant d’émotion et de passion la musique que produisait l’orchestre symphonique de Saint-Etienne.

Bref, tout ça pour dire que c’était une véritable merveille et qu’il est nullement nécessaire d’être un fin connaisseur pour apprécier un spectacle de cette envergure.

Retrouvez tous les informations nécessaires pour assister au spectacle sur le site de l’opéra de Saint-Etienne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s